Darwin est-il dangereux ? by Daniel Dennett

French 1

By Daniel Dennett

Qu’implique vraiment los angeles théorie de l’évolution par sélection naturelle ? Pourquoi dérange-t-elle autant, non seulement les esprits religieux, mais aussi les philosophes, et même certains biologistes ? En quoi révolutionne-t-elle notre notion de l’esprit ? Nous n’avons certainement pas tiré toutes les conséquences des découvertes darwiniennes. Ni encore bien encaissé le choc qu’elles peuvent avoir sur nos conceptions les plus profondes de l. a. vie de l’homme. Voici, en pleine imprecise néo-darwinienne, l’explication d’un philosophe contemporain majeur avec l. a. pensée du grand biologiste du siècle dernier.

Panorama de ses conséquences scientifiques autant que tableau des problématiques et des polémiques les plus actuelles à son propos, cette somme d’une infrequent profondeur constitue le pendant de l. a. moral sense expliquée, l’autre grande œuvre de référence de Daniel C. Dennett.

Daniel C. Dennett est professeur au Centre de sciences cognitives de l’Université Tufts, aux États-Unis. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur los angeles philosophie de l’esprit, les sciences cognitives et l’intelligence artificielle, notamment l. a. Stratégie de l’interprète et los angeles judgment of right and wrong expliquée.

Show description

Read Online or Download Darwin est-il dangereux ? PDF

Similar french_1 books

Karl Marx,Les Thèses sur Feuerbach

144pages. 16,8x11,6x2,4cm. Broché.

Additional resources for Darwin est-il dangereux ?

Sample text

Je discute dans mon livre La Conscience expliquée (1991a) l'incapacité où se trouve Descartes de considérer la Pensée comme de la Matière en Mouvement. a (1985, trad. fr. L'Esprit dans la machine, Editions Odile Jacob, Paris), donne une bonne introduction aux voies qui rendent cette idée philosophiquement pensable. 32 DARWIN EST-IL DANGEREUX? Hume et sa rencontre du troisième type Ce qu'on entendait par « religion naturelle », à l'époque de Hume, était une religion conforme aux données des sciences naturelles, par opposition à une religion « révélée » qui dépendrait de la révélation -d'une expérience mystique ou d'une source quelconque invérifiable de conviction.

Et à partir du moment où la discontinuité se serait implantée, elle tendrait à se renforcer elle-même jusqu'à conduire à une séparation en deux espèces distinctes. Une autre idée, plutôt différente, qu'il avançait était la suivante : dans une lutte au sein d'une même espèce, un principe « le vainqueur rafle tout » tendrait à opérer : « ll faut se rappeler, en effet, que la lutte la plus vive se produit ordinairement entre les formes qui sont les plus voisines les unes des autres, sous le rapport des habitudes, de la constitution et de la structure.

Hume savait qu'il avait montré que l'argument du Dessein était un pont irréparablement défectueux entre la science et la religion, et il fit en sorte que ses Dialogues soient publiés après sa mort en 1776 précisément afin de se soustraire aux persécutions. TI lâcha prise parce qu'il ne pouvait tout simplement pas imaginer une autre explication de l'origine du dessein manifeste dans la nature. Hume ne pouvait pas voir comment « la curieuse adaptation des moyens aux fins, à travers toute la nature » pouvait être due au hasard - et sinon à la chance, à quoi d'autre?

Download PDF sample

Rated 4.09 of 5 – based on 12 votes